Tokyo la nuit

En tête d’affiche de ce premier report vidéo : Tokyo, la nuit, mais pas exactement comme le chantait Lescop. Sous la caméra de Thibaut Boulais, si le jour se lève rarement sur le French Miracle Tour, les nuits de novembre n’ont jamais été aussi chaudes! Loin de chez eux mais pour quelques minutes au plus près de nous, SARO et Rebotini offrent ici sans retenu quelques souvenirs de leur French Night au Club Circus de Tokyo.

Même à l’autre bout du monde, les deux artistes restent les mêmes geeks et amoureux de musique, trouvant dans cette virée tokyoïte l’occasion de pousser encore plus loin l’inspiration et les connexions. Au coeur de ce champ des possibles aux reflets néon, nos musiciens fendent la foule compacte, se mélangent au tumulte, découpent la ville surexcitée et marchent avec nonchalance sur son velours glacé. Volages, les deux artistes en terre lointaine et pourtant déjà si familière papillonnent entre magasins de musique vintages et bornes d’arcade au SEGA AKIHABARA. Comme à la maison, juste quelques 9 000 kilomètres plus loin, à grand renfort de cours particuliers de lip-roll, de démos de batterie kawaï (niveau : facile) et de shopping de mini Moog. Tandis qu’à la nuit tombée, alors que la fête bat son plein, que les masques tombent et que les torses se mouillent, une proximité torride, fascinée et chaleureusement spontanée se dessine avec le public local.

Une jolie fresque japonaise aux accents de fête à pleine vitesse dispo juste ici.